Sensibilisation des parents à la mixité des formations et des métiers

visuel-parentsEn novembre et décembre, FETE a proposé quatre ateliers de sensibilisation à destination des parents dans des quartiers prioritaires de la ville d’Auxerre.

FETE intervient régulièrement depuis 25 ans dans les collèges et lycées auprès des élèves et des équipes éducatives pour déconstruire les stéréotypes de genre et diversifier les choix d’orientation.

Parce que les parents jouent également un rôle déterminant dans les choix d’orientation de leurs enfants, le nouveau projet de FETE a été retenu par la Communauté de communes dans le cadre de la Politique de la ville.

Quatre rencontres ont ainsi été programmées en novembre et décembre à Auxerre dans quatre quartiers politique de la ville (Rive-Droite, Saint-Siméon, Sainte-Geneviève et les Brichères)  afin d’informer les parents sur les inégalités F/H et sur la segmentation de l’emploi. L’objectif de ces séances était de déconstruire les stéréotypes qui restreignent encore trop souvent les choix d’orientation des jeunes, et en particulier des filles, et initier une réflexion pour faire évoluer les représentations des formations et des métiers.

Animatrices FETE

Animatrices FETE au collège Bienvenue-Martin

Le projet répondait à un besoin identifié par FETE sur le territoire, notamment via une étude réalisée sur l’année scolaire 2014-2015 auprès de 13 collèges et lycées du département. La synthèse des quelques 600 questionnaires complétés par les élèves montraient que seulement 16 % des filles interrogées envisageaient de s’orienter vers un métier traditionnellement masculin et que les filles ont en moyenne moins d’ambition que les garçons. Parmi les élèves qui ont déjà une idée du métier qu’ils envisagent d’exercer plus tard, la grande majorité se dirige vers un métier traditionnellement associé à son sexe (choix de métiers très stéréotypés). Les parents sont rarement associés à ce travail alors qu’ils ont un rôle important à jouer pour l’orientation de leurs enfants.

L’objectif de favoriser une prise de conscience des parents pour élargir les horizons professionnels de leurs enfants semble avoir été atteint à la lecture des questionnaires de satisfaction rendus par les participant.e.s.

Des statistiques et exemples divers et concrets leur ont permis d’entendre que tous les métiers sont mixtes et qu’une fille comme un garçon peut exercer le métier de son choix sans se mettre de barrières.

FETE remercie le Centre social du Pôle Rive-Droite, la Maison de quartier Saint-Siméon, le collège Bienvenu-Martin et le lycée Fourier d’avoir permis ces rencontres.

Maison quartier St Siméon Collège Bienvenu Martin Centre social Rive Droite 2

Partagez...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn