Semaine de la mixité des formations et des métiers du Tonnerrois : des actions en direction de l’Education Nationale

Crédit photo : FETE

Dans le cadre de la Semaine de la mixité des formations et des métiers qui s’est déroulée du 2 au 6 octobre 2017 dans le Tonnerrois, plusieurs actions ont été proposées aux jeunes collégien.ne.s et lycéen.ne.s du territoire.

 

Du côté des collègien.ne.s, le collège Abel Minard de Tonnerre a proposé tout le long de la semaine l’exposition photographique de FETE « Des métiers sous l’angle de la mixité » à ses élèves. Celle-ci a été exploitée sur toutes les classes de 4ème, soit environ 120 élèves avec leurs professeurs principaux, l’assistante sociale et la professeure documentaliste, ainsi qu’une classe de 6ème. Sans compter tous les visiteurs libres. Les débats animés ont prouvé que l’intérêt pour le sujet était au rendez-vous ! Face à ce succès, le collège envisage d’emprunter à nouveau cette exposition un peu plus tard dans l’année, à l’occasion de la semaine sur le thème de l’orientation qu’elle organise.

                                                

Par ailleurs, FETE est intervenue au collège Chennevières-les-Arbres d’Ancy-le-Franc avec la Psychologue de l’Education Nationale auprès des deux classes de 5ème autour de la thématique de l’égalité et la mixité professionnelles, afin de déconstruire quelques stéréotypes liés aux métiers et permettre aux élèves d’envisager plus tard des choix d’orientation un peu plus diversifiés. La majorité d’entre eux a déjà pas mal d’idées de métiers, mais sans surprise plutôt vétérinaire, styliste, esthéticienne ou coiffeuse du côté des filles et concepteur de jeux vidéos, sportif, agriculteur, gendarme, pompier ou mécanicien du côté des garçons… Des métiers qu’une bonne proportion d’entre eux pensent encore plutôt réservés aux filles ou aux garçons. Et quand on débat sur l’égalité femmes-hommes, les avis sont partagés :

« L’égalité en 2017 n’est pas encore réelle car le masculin l’emporte sur beaucoup de choses, notamment l’orthographe, et la femme gagne moins que l’homme en salaire »

« Vu la progression de l’égalité hommes-femmes, je pense qu’on peut arriver à une totale égalité fin 2017″

Du côté des lycéen.ne.s, une table-ronde « Femmes et sciences » a été proposée à tous les élèves de 1ère S du lycée Chevalier d’Eon de Tonnerre, soit une centaine. Chantal Astier, biologiste et professeure émérite à l’université Paris Sud Orsay et engagée dans l’association Femmes et Sciences est venue présenter son parcours, faire un état des lieux sur la place des filles dans le secondaire, évoquer les stéréotypes qui expliquent que très peu de filles engagées dans la filière scientifique au lycée se dirigent ensuite vers les sciences contrairement aux garçons, et présenter quelques possibilités post-bac.

Par ailleurs, un spectacle de théâtre forum intitulé « Le sexe de l’emploi » a été présenté au cinéma de Tonnerre à une centaine d’élèves issus des filières ASSP (Accompagnement, Services, Soins à la Personne) et GA (Gestion des Administrations), soit presque que des filles… Les trois saynètes jouées par les comédiennes Valérie Ouedraogo et Nicole Chotard de la Compagnie de théâtre et organisme de formation Exponens ont suscité bien des débats. Les rares garçons se sont entre autres exprimés sur l’histoire de l’homme sage-femme.

Cliquez ICI pour découvrir l’article paru dans le journal l‘Yonne Républicaine du 14 10 17.

 

Partagez...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn