Portrait 12 : Claire SADIER – Courtier en travaux

DSC_0647Claire SADIER était intervenante au Carrefour des Carrières au Féminin de l’Yonne le samedi 23 janvier matin à Appoigny. Elle présente son parcours et son métier de courtier en travaux.

1980 : BAC F1, construction mécanique
1996 : BTS technico-commercial électronique/mécanique (2 filles)

Je ne voulais pas être secrétaire, alors j’ai voulu faire comme mon frère. Le métier de courtier est récent (dix ans), et c’est grâce à mon expérience professionnelle que j’ai pu exercer ce métier. J’ai notamment travaillé dans le négoce de matériaux, ce qui m’a permis de constater que les clients faisaient souvent appel aux mauvais corps de métiers.

Je suis à présent l’interlocutrice entre le commerçant et l’entreprise de bâtiment. Je prépare le projet avec le client, je prends contact avec les prestataires, je centralise les corps de métiers, et réalise une synthèse. Puis le client choisit son entreprise et je planifie les travaux.
J’ai un rôle de médiateur et je démarche mes clients.

Le bâtiment est ma passion. Il y a aujourd’hui 600 courtiers en France, dont seulement une ou deux femmes. C’est un métier qui, pour les femmes, demande parfois plus de travail, car bien souvent on nous pose des questions qu’on ne poserait pas aux hommes (Savez-vous quel produit vous utilisez ? Comment on s’en sert ?…)

Plusieurs qualités sont requises pour ce métier comme être polyvalente, avoir la fibre commerciale, être curieux et il faut avoir des connaissances juridiques et fiscales.

« C’est compliqué à 14 ans de trouver son métier.

Alors il faut avoir une bonne culture générale, savoir utiliser les mathématiques. Tout ce qu’on apprend est utile.
Ce sont les rencontres qui font en sorte que le ciel s’éclaircit ».