Politique, médias, espace public

Les inégalités femmes-hommes se révèlent également dans l’accès des femmes à l’espace public, aux médias et à l’espace politique. Si ce thème vous intéresse, nous avons quelques livres sur le sujet !

 

La ville faite par et pour les hommes
Yves Raibaud, pour la collection Égale à égal
Éditions Belin, 2015
Des noms d’hommes sur les plaques à tous les coins de rues. Des loisirs qui profitent en priorité aux garçons. Des offres de transport insensibles aux spécificités de genre. Sans oublier la culture du harcèlement.La ville se décline surtout au masculin. Plusieurs études récentes le confirment. L’auteur décrit comment la cité renforce les inégalités entre les femmes et les hommes et en crée de nouvelles, et montre qu’il est possible de la rendre plus égalitaire.L’usage de la ville est mixte, et travailler sur le mieux vivre des femmes, n’est-ce pas travailler pour tous ?

 

À la télévision, les hommes parlent, les femmes écoutent !
Arnaud Bihel, pour la collection Égale à égal
Éditions Belin, 2014
La télévision, miroir du monde ? C’est souvent l’image qu’on en donne. Si c’est le cas, elle est un miroir déformant, car les femmes sont à l’écran deux fois moins nombreuses que les hommes, au mieux. Et plus encore que dans le réel, ils incarnent le pouvoir, quand elles sont reléguées au foyer, voire réduites à leur physique. Ce livre montre comment la télévision, souvent à la traîne de la société, participe à établir des normes. Ses acteurs en ont enfin pris conscience. Assez pour espérer qu’elle devienne un outil vertueux ?

 

Femmes en politique, en finir avec les seconds rôles
Marlène Coulomb-Gully, pour la collection Égale à égal
Éditions Belin, 2016
En politique, les femmes sont rares aux postes clés où se décide notre avenir à toutes et à tous. Or elles sont éduquées et compétentes, et l’entre soi masculin n’a désormais ni sens ni efficacité. Dans ce livre caustique et pédagogique, l’auteure apporte une réflexion majeure en ces temps de crises et de choix décisifs qui requièrent la participation de toutes les intelligences et de tous les talents. Les leviers de changement existent, il faut les utiliser et en inventer d’autres.