La prise en compte de l’égalité chez les professionnel.le.s de la petite enfance

Depuis le mois de mai, FETE a démarré un projet avec le Conseil Départemental 21 et intervient auprès des relais d’assistant.e.s maternel.le.s de Côte d’Or pour sensibiliser les professionnel.le.s à l’égalité filles/garçons dès le plus jeune âge.

Nous le répétons bien souvent lors de nos interventions : l’égalité professionnelle ce n’est pas que l’emploi et l’entreprise, cela commence bien plus tôt ! En effet, ce sont bien les stéréotypes qui nous suivent depuis l’enfance, qui construisent nos représentations de ce qu’est ou doit être une femme, un homme, un ou une professionnelle.

FETE a donc proposé au Conseil Départemental de Côte d’Or de lancer un projet en direction d’un très jeune public et plus spécifiquement des adultes qui peuvent les entourer : les assistant.e.s maternel.le.s. Après la présentation de ce projet auprès de l’ensemble des coordinatrices des Relais d’Assistant.e.s Maternel.le.s du département, plusieurs d’entre elles se sont manifestées et ont exprimé le souhait de lancer des actions sur la thématique de l’égalité.

C’est ainsi que les premières interventions ont pu avoir lieu récemment, auprès des relais de Marsannay-la-Côte, de Châtillon-sur-Seine et de Gevrey-Chambertin. Pendant environ deux heures en soirée, les professionnel.le.s présent.e.s (et parfois quelques parents) ont pu échanger avec les chargées de missions de FETE sur les inégalités professionnelles et leurs racines : les stéréotypes, présents dès le plus jeune âge. Le rapport sur la prise en compte de l’égalité dans les modes d’accueil de la petite enfance de l’IGAS (2012) leur a été présenté, ainsi que des pistes d’actions pour avancer.

Plusieurs autres interventions vont suivre dans les mois à venir et nous espérons que ces premières prises de contact seront suivies d’autres actions auprès de ce public !