La parité en entreprise encore loin d’être atteinte

reunion-de-comite-executifLa loi de 2011 dite « Copé-Zimmermann », imposant aux conseils d’administration des entreprises du CAC 40 qu’ils soient composés d’ici 2017 de 40 % de femmes, a vraisemblablement favorisé une prise de conscience collective puisque le nombre de femmes a à ce jour dépassé les 30 %. Mais au-delà de ces conseils d’administration, la parité est encore loin d’être atteinte…

Des résultats encourageants : 5 ans après la promulgation de la loi sur la parité du 27 janvier 2011, qui fixe un seuil de 40 % de femmes dans les conseils en 2017, les femmes représentent à présent plus de 30 % des administrateurs. La parité femme/homme s’est ainsi nettement améliorée dans les grandes entreprises cotées françaises, faisant de la France le meilleur élève de l’Union européenne en matière de parité dans les grandes entreprises, devant la Lettonie et la Suède (32%).

Mais derrière ce bon chiffre se cachent des réalités beaucoup moins encourageantes. Les femmes sont encore loin de se retrouver dans l’ensemble des entreprises françaises et dans les administrations publiques. En effet, dans les comités exécutifs, l’autre organe décisionnaire des grandes entreprises françaises non soumis aux quotas, les femmes ne représentent que 14,5 % des sièges. Leur présence reste ainsi très en retrait et ne progresse pratiquement pas. A noter également qu’à ce jour, au sein du CAC 40, seuls deux groupes sont présidés par une femme : Élisabeth Badinter (Publicis) et Sophie Bellon (Sodexo).

Au delà des opportunités de carrière pour les femmes, les entreprises auraient aussi beaucoup à y gagner : de nombreuses études montrent que les entreprises dirigées par les femmes sont plus performantes !

Vous pouvez retrouver l’article de Madame Figaro paru le 20 juin 2016 et le manifeste du réseau PWN Paris qui réclame la parité dans toutes les strates dirigeantes des entreprises d’ici 2020. Ce sont 150 dirigeants qui réclament plus de femmes dans les comités exécutifs : http://madame.lefigaro.fr/societe/manifeste-pour-la-parite-dans-les-comites-executifs-300616-115119