Inauguration de la nouvelle exposition de FETE : « Femmes et discriminations dans l’emploi »

Crédit photo : FETE

Lundi 4 décembre a eu lieu à la Maison de quartier Saint-Siméon d’Auxerre l’inauguration de la nouvelle exposition de FETE intitulée « Femmes et discriminations dans l’emploi ».

En 2017, FETE a choisi de faire appel aux talents du dessinateur bourguignon Jean-François FONTAINE, avec qui elle avait déjà eu le plaisir de travailler par le passé, afin d’illustrer certains  témoignages recueillis de femmes et dénoncer des situations de discriminations encore trop courantes. Ce partenariat a donné lieu à une exposition de dessins, à savoir dix  dessins qui illustrent différents critères de discriminations, ceux principalement évoqués par les femmes rencontrées (ils ne sont donc pas exhaustifs), chacun d’entre eux accompagné d’un panneau explicatif.

Cette exposition est visible à la Maison de quartier Saint-Siméon d’Auxerre jusqu’au 15 décembre 2017. A noter qu’elle est disponible gratuitement sur demande auprès de FETE pour prêt.

Découvrez un article paru mercredi 6 décembre dans le journal l’Yonne Républicaine  et un autre sur le site Presse Évasion parlant de l’inauguration de l’exposition.

  

 

Quelques explications en remontant à la genèse de ce projet…

Après avoir travaillé pendant de nombreuses années autour de la double discrimination liée au sexe et à l’origine à travers son programme F3I (Femmes Immigrées et Issues de l’Immigration), FETE a commencé en 2014 un travail sur les discriminations en général dont les femmes sont encore trop souvent victimes dans la sphère professionnelle. FETE était alors allée à la rencontre de femmes des quartiers politique de la ville de Nevers pour les informer sur les discriminations et recueillir des témoignages. Un premier outil de sensibilisation avait alors été réalisé sous forme de vidéo. Pour la visionner, cliquez ici.

Cette action expérimentale a été développée sur l’ensemble de la région Bourgogne en 2015. L’objectif de ces ateliers étaient d’intervenir auprès des femmes dans les quartiers prioritaires et de leur proposer des espaces d’information et d’expression pour libérer leur parole et rompre parfois leur isolement. Créer des espaces de parole pour que des femmes victimes de discrimination vers et dans l’emploi soient entendues et puissent exprimer leur vécu.

Nous y abordions la définition du terme discrimination. Qu’est-ce que c’est ? Que dit la loi ? Quels sont les différents critères ? Les différents types de discrimination ? Comment différencier le ressenti discriminatoire et la discrimination, quelles sont les « questions interdites » lors des démarches liées à la recherche d’emploi, et que faire en cas de discrimination ? Qui contacter ? Au total 18 séquences ont été programmées en Bourgogne, de nombreux partenaires associés, 127 femmes impliquées ainsi qu’une vingtaine de professionnels. Et au final une cinquantaine de témoignages de situations de discrimination ont pu être recueillis.

Nombreuses ont été les femmes à relater le côté systématique des questions posées en entretien d’embauche autour de la situation de famille, de la gestion des enfants… Les informations sur la loi et les recours ont été très appréciées. Beaucoup n’avaient pas eu conscience que ce qu’elles avaient vécu était une discrimination, à savoir un délit puni par la loi. Les professionnels présents ont aussi été en demande de conseils sur la posture à adopter face à des recruteurs qui font état de critères de sélection de candidatures discriminants.

Grâce à ces témoignages, FETE a  pu ensuite réaliser en 2016, avec la compagnie icaunaise Exponens, une pièce de théâtre forum, dont les saynètes sont inspirées du vécu des femmes rencontrées. L’objectif de ce théâtre-débat est d’échanger pour essayer de trouver ensemble des solutions, des solutions pour que la motivation et les compétences soient les seuls critères de sélection dans les processus de recrutement. Et aussi réfléchir à la façon dont les candidates peuvent gérer les questions dîtes interdites au regard de la loi, celles qui portent sur des aspects personnels, comme la garde des enfants, la situation de famille ou encore la grossesse. Des représentations ont été proposées depuis un an un peu partout en Bourgogne.

 

Partagez...Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn