FETE à la fête de la science

« Les sciences : des métiers pour les garçons ET les filles ». C’est l’intitulé de l’atelier qu’a animé FETE dans l’Yonne à l’ESPé (Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education) d’Auxerre, lors du Village des sciences vendredi 10 et samedi 11 octobre 2014.

Toute la journée du vendredi se sont succédées des classes du CP à la 3ème. Une première pour FETE qui ne s’était jusqu’alors encore jamais adressé à des écoliers, et un constat : les petits ont beaucoup moins de stéréotypes que les grands ! Et déjà de bonnes notions de ce que représentent des mots comme égalité ou mixité. Presque tous avaient des exemples de leur entourage à faire partager aux autres, une tata mécanicienne, un papa assistant maternel ou un cousin sage-femme…

affiche

Les débats mouvants proposés par FETE ont été riches d’échanges d’idées, car même si parfois tous les élèves étaient d’accord, il fallait argumenter. « Les filles et les garçons ont-ils les mêmes chances de réussir ? », « Les hommes et les femmes sont-ils égaux dans notre société ? », « Les filles sont-elles meilleures que les garçons à l’école ? », « Les femmes et les hommes peuvent-ils exercer les mêmes métiers ?», pour ne citer que quelques questions qui ont animé les débats de la journée.

Les 130 élèves qui ont fréquenté l’atelier de FETE ont eu par ailleurs l’occasion de découvrir l’exposition photos « Les femmes dans les métiers techniques », ainsi qu’une autre exposition sur les inventions de femmes.

Quel métier aimerais-tu faire plus tard ? C’est à cette question qu’ils ont chacun dû répondre en inscrivant sur un post-it le métier de leur rêve. Tout a ensuite été disposé sur un grand tableau comportant les différents secteurs professionnels afin de faire réagir. Des post-its de couleurs différentes pour les filles et les garçons qui ont révélé des choix très sexués. Aucune fille dans le bâtiment ou l’industrie, aucun garçon en esthétique-coiffure, et alors que les filles se concentrent surtout sur certains secteurs, les garçons se retrouvent presque partout. Conforme à la réalité du monde du travail…

Le samedi était consacré au grand public, et ce sont principalement des familles qui se sont intéressées à la thématique que proposait FETE tout le long de la journée. Quelques adultes qui cherchaient à se cultiver, des jeunes intéressés par les sciences qui venaient se renseigner sur les métiers grâce à de la documentation mise à disposition par FETE, des vidéos de témoignages de femmes dans des métiers scientifiques et techniques, différents jeux et quiz réalisés en famille, et des parents qui sont repartis avec un regard parfois différent sur leurs filles et leurs garçons.

Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science
Fête de la science