A Chalon, le lycée Mathias amorce un travail sur l’égalité H/F

Le lycée Mathias de Chalon s’est engagé avec FETE dans la mise en place d’un ‘Plan Egalité’, mené avec le soutien du Conseil Régional de Bourgogne. Dans le cadre du CESC (Comité d’Education à la Citoyenneté et à la Santé), piloté par Corinne De Bontin, proviseure adjointe, des actions de sensibilisation à l’égalité professionnelle ont été proposées aux lycéen-nes.

P1050723

Crédit photo: FETE

FETE est ainsi intervenue à deux reprises courant décembre pour dispenser ces séquences de 2h devant des groupes mixtes de 50 à 100 élèves aux niveaux de formation variés et diversifiés. Au total, ce ne sont pas moins de 275 élèves qui ont été sensibilisés soit à peu près ¼ des effectifs de l’établissement !

La multiplicité des supports utilisés (quiz, diffusion de saynètes du DVD de FETE «L’égalité en scène», photos, tableaux, affiches, campagnes de publicités..) a facilité les échanges qui ont été riches et variés.

Globalement les élèves ont bien accueilli les interventions. Certain-e-s avaient déjà travaillé ces questions d’égalité, de mixité et de lutte contre les discriminations en cours et ont ainsi pu remobiliser certaines de leurs connaissances.

Un constat semble s’imposer : les stéréotypes et les préjugés sur chacun des deux sexes sont tenaces. Il ne faut néanmoins pas sous-estimer la pression de groupe qui joue à cet âge, cela pouvant se traduire par des remarques particulièrement stéréotypées, machistes voire sexistes. Cependant, il peut y avoir un gap important entre les paroles et les pensées profondes des adolescent-e-s.

Points intéressants : dans les groupes quasi paritaires, les lycéens ont davantage pris la parole que les lycéennes. Nous avons aussi été marquées par les idées très arrêtées de certaines adolescentes sur ce que doit être, ou non une jeune fille. Celles-ci ont été très surprises lorsqu’elles ont découvert une exposition photos présentant des femmes exerçant les métiers de bouchère, technicienne en travaux publics, conductrice poids-lourd. «Ce sont des vraies femmes ?», «Vous êtes sures que c’est une fille, on dirait un garçon, elle a les cheveux courts»… font partie de leurs éléments de surprise !

Le travail engagé par le Lycée Mathias sur l’égalité F/H se poursuivra avec FETE en 2015. A suivre donc !