Semaines de la mixité dans trois départements bourguignons

Depuis plus de 20 ans, FETE mène un travail de terrain pour favoriser la mixité au travail. Ce thème d’actualité a été désigné une priorité nationale par le gouvernement en 2014, suite au constat que la mixité des métiers est loin d’être atteinte en France.

Afin de poursuivre son travail dans ce sens, cette année FETE a décidé d’organiser des « Semaines de la mixité des emplois » dans les quatre départements de la Bourgogne. Trois d’entre elles se sont déjà déroulées et celle de la Côte-d’Or aura lieu du 6 au 11 octobre 2014. Voici un bref bilan des semaines passées :

Saône-et-Loire
En Saône-et-Loire, la semaine a été co-organisée avec le Grand Chalon et la ville de Chalon-sur-Saône. Du 13 au 18 avril, les services de la collectivité, une dizaine de partenaires locaux et FETE se sont mobilisés pour proposer des événements divers autour de la mixité des métiers, mais plus largement autour de l’égalité femmes/hommes en général. Les partenaires associés à cette initiative étaient issus du monde associatif, sportif, culturel et économique.

Des spectacles, tables rondes, concerts, animations sportives, visites d’entreprises et de services municipaux ont accueilli au total plusieurs centaines de personnes.

Téléchargez le programme complet

L’organisation de la semaine a toutefois été perturbée par les élections municipales suite auxquelles il y a eu un changement d’équipe, ce qui a laissé très peu de temps pour communiquer auprès du grand public. La fréquentation des différents événements a été moins élevée que prévu.

Yonne
Dans l’Yonne, la semaine s’est déroulée du 19 au 23 mai 2014 autour des villes d’Auxerre, Migennes, Joigny et Monéteau avec la participation d’une vingtaine de partenaires (associations, entreprises, cinéma, maison de quartier, collectivités, chambres consulaires, bibliothèque)… Des conférences-débat, expositions, portes ouvertes, visites d’entreprises, ou encore une soirée ciné-débat ont attiré des étudiants, des élèves, des demandeurs d’emploi et du grand public.

Téléchargez le programme complet

Cette semaine a été largement relayée par les médias locaux, apportant une bonne visibilité à FETE et ses partenaires auprès du public. Aussi, cet événement a renforcé le travail en réseau entre FETE et les acteurs locaux.Visite de l'entreprise Hermes Métal

Cependant, la période pendant laquelle la semaine s’est déroulée n’était probablement pas la meilleure (mois de mai), car beaucoup d’autres actions avaient lieu en même temps au niveau local. Pour une prochaine édition, le moment le plus propice semblerait la semaine avant les vacances de Pâques.

La semaine s’est finalement concentrée dans le centre Yonne, malgré la volonté de FETE de lui donner un côté plus départemental. Ceci aurait toutefois engendré des difficultés d’organisation concernant la mobilisation de tous les partenaires, ainsi que la logistique matérielle de l’action.

 

 

Nièvre

Mettre en valeur le parcours de nivernaises qui exercent un métier encore peu féminisé : tel était l’objectif de la Semaine de la Mixité qui s’est déroulé du 2 au 13 juin dans la Nièvre (notamment à Nevers, Cosne-sur-Loire et Varennes-Vauzelles).

Reportages, interviews, photos : autant d’outils pour rappeler que les métiers n’ont pas de sexe.

Téléchargez le programme complet

Acteurs de l’orientation, collectivités, associations, acteurs de l’insertion se sont mobilisés pour proposer ou participer à des actions d’information et de sensibilisation.

Jeu BIJ NièvreLes collèges ont été particulièrement séduits par la thématique : en témoigne l’implication d’une classe de 4ème du Collège Claude Tillier de Cosne sur Loire dont le travail a permis de réaliser des affiches et des saynètes dénonçant les stéréotypes de genre. D’autres, comme la médiathèque de Varennes Vauzelles, avaient choisi de cibler un public beaucoup plus jeune en proposant l’heure de conte « Une autre image des filles » aux 2 – 5ans.

Cette Semaine de la Mixité s’était aussi donnée pour objectif de sonder l’opinion du grand public pour tester l’évolution des mentalités. Au Bureau Information Jeunesse à Nevers, les usagers pouvaient répondre à une enquête ; à peine 50 % des personnes interrogées estiment qu’un homme ou une femme peuvent exercer tous les métiers.

 

Seules les entreprises n’étaient pas au rendez vous ; pourtant, tous les acteurs de la chaîne de l’emploi sont concernés dans ce combat pour plus d’égalité dans l’emploi.

 

Découvrez les semaines de l’Yonne et la Nièvre en photo.