Sciences de l’Ingénieur au Féminin au lycée Gustave Eiffel de Dijon

IMG_1836 - Copie

Crédit photo : FETE

Le lycée Gustave Eiffel de Dijon a participé le jeudi 26 novembre 2015 à la 3ème journée nationale des Sciences de l’Ingénieur au Féminin.

Au niveau national, 160 établissements ont participé à cette opération organisée par les associations Elles Bougent et UPSTI (Union des Professeurs de Sciences et Techniques Industrielles exerçant en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles) et ce sont plus de 12 000 jeunes filles qui ont été sensibilisées.

Au lycée Gustave Eiffel, ce sont sept ingénieures et techniciennes qui sont venues témoigner de leur expérience auprès de 70 jeunes filles en classe de seconde. Florence Choux, responsable d’affaires chez SPIE dans le bâtiment, Veronica Chapperon, responsable du service qualité sourcing chez SEB, Françoise Rousseau, cheffe de projets en génie thermique pour le groupe Lennox, Corinne Strauss, ingénieure consultante à son compte, Sylvie Lallement-Richard, ingénieure qualité chez Tefal, Géraldine Moll, ingénieure en thermique et thermo-hydraulique, et Audrey Merigault, responsable projets éclairage public chez Ineo Réseaux Est. Chaque année dans ce lycée, une cinquantaine de filles choisissent en classe de première une formation plutôt orientée vers les Sciences et Vie de la Terre plutôt que des disciplines tournées vers les Sciences de l’Ingénieur…

L’après-midi a été introduite par un court film sur les futurs enjeux de l’industrie montrant que le métier d’ingénieur se conjugue aussi au féminin, puis les sept marraines, faisant partie des quelques 27 % d’ingénieures en France, ont pris la parole à tour de rôle dans l’amphithéâtre afin de présenter leur parcours et leur travail. Des tables-rondes ont ensuite été proposées aux participantes réparties en petits groupes de 7-8 afin de favoriser les échanges. Des étudiantes en classes préparatoires Sciences de l’Ingénieur ont également apporté leur témoignage. Qu’est-ce que le métier d’ingénieur ? Quels sont les préjugés sur le métier ? Peut-on concilier vie de femme et vie d’ingénieure ? Les métiers de l’ingénierie sont-ils des métiers d’avenir ? A quoi ressemble une journée d’ingénieure ?… Des jeunes filles qui cherchent en majorité dans leur choix professionnel un métier qui ait du sens,  une qualité de vie au travail, à travailler en équipe, et un métier qui puisse concilier vie familiale et professionnelle.

L’évènement s’est terminé par un bilan des intervenantes et quelques messages, suite aux échanges qu’elles ont pu avoir avec les jeunes, puis une présentation des parcours qui mènent aux métiers de l’ingénierie par Benjamin Havette, organisateur de la journée au lycée, avant de clôturer par un goûter.

Les témoignages passionnants des marraines ont montré à quel point les femmes sont moteur de progrès et au cœur des avancées de demain en apportant une source de richesses supplémentaires aux entreprises, et ont permis à coup sûr d’éclairer toutes ces jeunes filles, et peut-être même de faire naître chez certaines des envies et des vocations.

IMG_1856 - Copie.JPG
IMG_1858 - Copie.JPG
IMG_1859 - Copie.JPG
IMG_1860 - Copie.JPG
IMG_1861 - Copie.JPG
IMG_1862 - Copie.JPG
IMG_1834 - Copie.JPG
IMG_1835 - Copie.JPG
IMG_1836 - Copie.JPG
IMG_1840 - Copie.JPG
IMG_1842 - Copie.JPG
IMG_1844 - Copie.JPG
IMG_1845 - Copie.JPG
IMG_1847 - Copie.JPG
IMG_1850 - Copie.JPG
IMG_1852 - Copie.JPG
IMG_1856 - Copie.JPG
IMG_1858 - Copie.JPG
IMG_1859 - Copie.JPG
IMG_1860 - Copie.JPG
IMG_1861 - Copie.JPG
IMG_1862 - Copie.JPG
IMG_1834 - Copie.JPG
IMG_1835 - Copie.JPG
IMG_1836 - Copie.JPG
IMG_1840 - Copie.JPG
IMG_1842 - Copie.JPG
IMG_1844 - Copie.JPG